Ne pas avoir peur de mettre un tampon

Le coin des parents

Parce qu’il s’insère dans le corps, le tampon hygiénique peut faire peur à certaines jeunes filles, qui du coup n’osent pas l’essayer. Afin que vous puissiez les rassurer, nous avons préparé une liste de questions qu’elles sont susceptibles de se poser… ainsi que les réponses correspondantes !

premier tampon

Vais-je sentir le tampon a l’interieur de moi ?

Quand tu insères ton tampon, il faut le pousser assez profondement, tout en gardant le cordonnet à l’exterieur, comme dans le schema suivant. Si tu sens toujours le tampon quand tu es assise ou que tu marches, c’est qu’il n’est pas bien positionné, il suffit de l’insérer un peu plus loin. 

Est-ce qu’un tampon est douloureux à mettre ?

Non, il faut juste choisir une taille adaptée. Si tu utilise un tampon pour la première fois, Procomfort® Mini est le plus petit tampon sans applicateur de la marque NETT®, il est donc le plus adapté. Avant la première utilisation, prends le temps de connaître ton anatomie. Il est généralement plus facile d’insérer un tampon pendant les premiers jours de tes règles où ton flux est en principe plus important.

Quand tu insères un tampon, tu peux avoir l’impression que ton vagin est trop étroit mais  ce n’est qu’une impression. Voici quelques conseils :

  • Ne te contracte pas.
  • Respire profondément.
  • Détends tes muscles pelviens
  • Insère doucement ton tampon.

Avec un peu d’entrainement, tu seras capable d’insérer ton tampon en quelques secondes. 

Est-ce qu’un tampon fait mal quand on le retire ?

Non, un tampon ne fait pas mal quand on le retire à condition qu’il soit suffisamment imbibé. Au moment de le retirer, décontracte-toi et choisis la position qui te convient le mieux (assise, debout, les jambes légèrement fléchies, un pied sur les toilettes …). Tire ensuite sur le cordonnet du tampon. Plus le tampon est imbibé plus il sera facile à retirer. Si tu sens une résistance, c’est que le tampon n’est pas assez imbibé pour le retirer confortablement. Garde-le donc un peu plus longtemps et pense à utiliser un tampon avec une absorption plus faible la prochaine fois. De manière générale, change de tampon régulièrement, toutes les 4 à 8 heures.

Comment savoir quelle taille de tampon sera la bonne pour moi et m’évitera les fuites ?

Différentes sortes de tampons existent. Ils diffèrent selon le flux et la méthode d’insertion dans le vagin. Il existe des tampons sans applicateur (par exemple, les tampons NETT® PROCOMFORT®) et des tampons avec applicateur (par exemple, NETT® BODY ADAPT®).

Sache que pendant tes règles, ton flux varie : tu auras sans doute besoin de tampons avec différents niveaux d’absorption minimal correspondant à ton flux (Mini : 2 gouttes, Normal : 3 gouttes, Super : 4 gouttes, Super Plus : 6 gouttes)

Tu peux utiliser les tampons NETT® dès tes toutes premières règles. L’hymen est généralement assez souple pour rester intact.

Durant les premiers jours des règles, le flux est plus abondant. Pendant cette période, les tampons avec une absorption plus importante sont généralement plus adaptés et devront peut-être être changés plus souvent (par exemple toutes les 4 heures) car le tampon est plus vite imbibé. Si tu dois changer ton tampon encore plus souvent, il est conseillé d’utiliser des tampons avec un niveau d’absorption supérieur.

Vers la fin de tes règles, ton flux redevient moins abondant et tu pourras probablement porter ton tampon plus longtemps. Change ton tampon régulièrement toutes les 4 à 8 heures.

Lis attentivement la notice. 

 

Pour les flux légers à normaux : NETT® PROCOMFORT ®mini ou NETT® BODY ADAPT® mini.

Pour les flux normaux à abondants : NETT® ORIGINAL normal, NETT® PROCOMFORT® normal, NETT® BODY ADAPT® normal pour la journée et NETT® PROCOMFORT® NUIT normal pour la nuit.

Pour les flux abondants : NETT® ORIGINAL super, NETT® PROCOMFORT ® super, NETT® BODY ADAPT® super dans la journée et NETT® PROCOMFORT® NUIT super pour la nuit.

Pour les flux très abondants : NETT® ORIGINAL super plus, NETT® PROCOMFORT® super plus.

Si la nuit je garde la meme taille de tampon que celle que j’utilise le jour, y a-t-il des risques de fuites ?

Il n’y a pas d’inquiétude à avoir à ce niveau-là non plus. Si tu souhaites porter un tampon la nuit, tu peux utiliser un tampon qui a la meme taille que celui que tu utilises dans la journée. Pense seulement à mettre un nouveau tampon avant de te coucher, et à le changer le lendemain matin au reveil. Pour te protéger au mieux, NETT® te propose d'essayer les tampons de la gamme NETT® PROCOMFORT® Nuit, qui disposent d'aillettes  souples SilkTouch® se déployant pour t’assurer une protection additionnelle.

Si j’oublie de laisser le cordonnet à l’exterieur, comment pourrai-je retirer mon tampon ?

Ceci n’arrive que très rarement mais si cela t’arrive,  il ne faut pas t’inquiéter. Si tu ne trouves pas le cordon, attends que le tampon soit suffisamment imbibé, puis, accroupis-toi au dessus des toilettes et pousse comme si tu allais à la selle. Tu devrais alors pouvoir sortir ton tampon avec tes doigts, après t’être préalablement lavé les mains. Si tu n’arrives toujours pas à retirer ton tampon  prend rapidement rendez-vous chez ton gynécologue ou ton médecin en expliquant bien la situation. Mais ne t’inquiète pas, les tampons NETT® sont développés afin que la ficelle soit fermement ancré dans le tampon. 

Faut-il changer de tampon à chaque fois qu’on va aux toilettes ?

Pas du tout ! Le vagin et l’urètre, l’orifice par lequel sort l’urine, sont bien distincts. Il n’est donc pas nécessaire de changer de tampon à chaque fois que tu vas aux toilettes.

Un tampon ne risque-t-il pas de me faire perdre ma virginite ?

Tu peux utiliser les tampons NETT® dès tes premières règles. L’hymen a généralement une ouverture naturelle suffisamment souple pour insérer un tampon NETT® PROCOMFORT® (d’absorption Mini et Normal) ou un tampon NETT® ORIGINAL™ (d’absorption Normal) sans difficulté et sans abîmer ton hymen. 

Est-il possible de « perdre » son tampon dans son corps ?

Non c’est absolument impossible ! Il y a bien un orifice a l’entrée de l’utérus mais celui-ci est plus petit qu’une tete d’allumette, le vagin est donc comme une sorte d’impasse pour le tampon !

Mes tampons usagers ne risquent-ils pas de boucher les toilettes ?

L’évacuation de protections périodiques pose des problèmes aux stations d’épuration, et c’est pourquoi il est impératif de les jeter à la poubelle.

echantillons tampons gratuits

Echantillons gratuits

Choisis le type de tampon que tu veux recevoir gratuitement

> Je commande

COOKIE SETTINGS PANEL

1st Party cookies: Necessary Cookie =:: Enhancement=

When you refuse the use of - 1st or 3rd party - cookies, this site will not behave as designed due to the unavailability of cookies.