Expliquer les pertes blanches

Que dire à ma fille après ses premières règles

Votre fille change: elle grandit, sa pilosité se développe, elle transpire davantage et a parfois de petits boutons. Tous ces signes indiquent qu’elle a débuté sa puberté et qu’elle ne va pas tarder à avoir des pertes blanches, si ce n’est déjà le cas. Il est donc grand temps que vous lui expliquiez de quoi il s’agit, afin qu’elle ne s’en inquiète pas.

que sont les pertes blanches

A l’origine des pertes blanches : une histoire d’hormones

Lors de la puberté, le cerveau « ordonne » aux ovaires de se développer et de sécréter des oestrogènes, les hormones sexuelles femelles. Par une réaction en chaîne, celles-ci vont alors activer le développement de l’utérus, du vagin et de la vulve. Et c’est justement cela qui provoque les premières pertes blanches, qui peuvent être un peu inquiétantes lorsque l’on n’en a jamais eu.

Que sont exactement les pertes blanches ?

Rassurez votre fille en lui expliquant que les pertes blanches, qu’on appelle aussi leucorrhées, sont simplement le signe qu’elle devient petit à petit une femme, et que son corps fonctionne parfaitement bien ! Les pertes blanches sont en effet le résultat du renouvellement cellulaire du vagin, qui, comme toutes les muqueuses, doit être humide en permanence. Vous pouvez compléter votre explication en précisant que le col du l’utérus joue également un rôle dans cet écoulement puisqu’il secrète pour sa part une substance appelée glaire cervicale, dont la consistance varie en fonction du cycle féminin

A quoi doivent ressembler des pertes blanches « normales »?

Les pertes blanches, plus ou moins abondantes et visqueuses, sont généralement transparentes et inodores. Donnez à votre fille l’image du blanc d’œuf, qui ressemble beaucoup aux pertes. Attirez son attention sur le fait qu’il lui faudra consulter un gynécologue si ses pertes deviennent plus épaisses, jaunes, et/ou commencent à être malodorantes, car ce changement peut être le signe d’une infection ou d’une mycose.

Comment ne pas être gênée par ses pertes blanches ?

Vous le savez bien, il y a certains moments du cycle où les pertes sont quasi inexistantes et donc très peu gênantes. A d’autres moments, ces sécrétions peuvent devenir assez inconfortables. Expliquez à votre fille qu’elle peut dans ces périodes porter un protège-slip, qui l’aidera à rester au sec et donc à se sentir bien plus à l’aise !

 

echantillons tampons gratuits

Echantillons gratuits

Choisis le type de tampon que tu veux recevoir gratuitement

> Je commande